Nettoyeur Vapeur Domena CS4

Les nettoyeurs à vapeur rendent le travail plus confortable et plus rapide tout en procurant des résultats de nettoyage de qualité. Un avantage important est le fait qu’ils peuvent être utilisés sur la plupart des surfaces à la maison, y compris les sols durs. Aujourd’hui nous vous presentons le fleuron Francais des nettoyeurs, le Domena CS4 www.mon-nettoyeur.fr/domena-cs4/ !

La graisse, les taches et la saleté font désormais partie du passé lors de l’utilisation des nettoyeurs vapeur. L’un des meilleurs nettoyeurs à vapeur est le Domena CS4 et c’est l’un de mes préférés. Ci-dessous une présentation détaillée du nettoyeur vapeur Domena CS4.

Caractéristiques techniques

domena marque francaise1. Base circulaire de 7.6m

Avec cette base remarquable, sa portée est assez large et facilite le nettoyage. Vous pourrez atteindre tous les différents endroits et gagnerez encore beaucoup de temps lors du nettoyage.

2. Puissance de vapeur 1oog par minute

Cette caractéristique fait du nettoyeur vapeur Domena CS4 l’un des nettoyeurs les plus puissants du marché. Vous obtiendrez donc une surface beaucoup plus propre en un temps record.

3. Chaudière de 1,2 litre

C’est une caractéristique assez considérable, surtout quand il s’agit de nettoyer et cela facilite le travail. Un des avantages de cette chaudière est le fait qu’elle peut être continuellement rechargée pendant le travail. Vous n’avez pas besoin d’arrêter de travailler pour le recharger et vous gagnez beaucoup de temps.

4. Prêt en 3 minutes

nettoyer a la vapeurLorsque vous devez faire votre nettoyage rapidement et vous assurer qu’il est bien fait, alors vous pourrez réaliser tout cela avec le nettoyeur vapeur Domena CS4. Il suffit d’attendre 3 minutes et vous êtes prêt à commencer le nettoyage.

5. Système anti-calcaire

Il assure que l’appareil est protégé contre l’eau dure et qu’il conserve son efficacité. C’est une caractéristique critique qui fait que ce nettoyeur vapeur se distingue des autres.

Pour

1. Facile à utiliser

C’est presque explicite, et il suffit de commencer.

2. Rapide

Contrairement à la plupart des nettoyeurs à vapeur, vous pouvez remplir la chaudière pendant que vous travaillez et le travail est fait plus rapidement que les autres nettoyeurs.

3. Nettoie efficacement

Ce nettoyeur à vapeur permet d’obtenir des surfaces toujours plus propres et ne déçoit jamais. Le fait de pouvoir l’utiliser également sur des sols durs est un plus et rend le nettoyage encore plus pratique.

4. Écologique respectueux de l’environnement

Il est construit avec un design écologique et à la pointe de la technologie.

Contre

la kit completCoûteux

Le nettoyeur vapeur Domena CS4 est un peu plus cher que les autres nettoyeurs vapeur.

Conclusion

En matière de nettoyage, vous avez besoin d’un outil utile qui vous aidera à obtenir le nettoyage parfait que vous méritez. Le nettoyeur à vapeur Domena CS4 est une excellente option et il est garanti de vous aider à tous vos besoins de nettoyage.

Il peut être un peu cher, mais il vaut chaque montant que vous dépensez pour l’acheter. Une caractéristique clé qui le distingue de tous les autres nettoyants est la chaudière rechargeable qui minimise les délais et vous permet de travailler plus rapidement. Lorsque vous avez besoin d’un nettoyeur vapeur, je vous recommande d’utiliser le nettoyeur vapeur Domena CS4. Ne me croyez pas sur parole, regardez-la bien et décidez par vous-même.

nettoyage paris charles de gaule aeroport

France : l’industrie du nettoyage commercial menacée ?

Une enquête a été menée par l’association française de nettoyage sur l’état de l’industrie, rapporte Jean Carme, correspondant de la CJCE.

La Fédération des Entreprises de Propreté a publié une enquête sur les principaux développements dans le secteur du nettoyage en France.
L’objectif de l’étude était d’identifier les principaux facteurs qui amènent des changements dans l’industrie, tels que la nouvelle réglementation, les attentes des clients et les nouvelles pressions exercées sur les pratiques de travail.

L’image qui se dégage est que le secteur subit des changements majeurs. La première découverte
c’est que plus de 51% de la main-d’œuvre est employée par moins de 1% des employés du
les compagnies. Cette répartition est relativement stable depuis plusieurs années.

emmanuel macronAu cours des années 2000 et 2010, l’industrie a connu une vague de fusions. Bien que cette tendance à la concentration ait ralenti, elle marque encore aujourd’hui le marché du nettoyage, les grandes entreprises continuent de voir leur chiffre d’affaires croître.

Une evolution vers une concentration accrue

Cette évolution vers une concentration accrue, due principalement à la politique de reprise des petites et moyennes entreprises par les grands groupes, a conduit à penser que les PME du secteur du nettoyage étaient en difficulté et que leur existence même était menacée.

Cependant, l’enquête montre qu’en 2015, les PME de nettoyage n’existaient pas seulement encore, mais affichaient une certaine énergie qui semblait manquer dans les grands groupes. Il s’avère que ce mouvement d’acquisition et de concentration est alimenté par la création continue d’entreprises dynamiques dans le secteur.

Même si l’on exclut les commerçants individuels, dont les activités réelles et la durée de ces activités sont tout à fait imprévisibles, le secteur donne naissance chaque année à 2 600 nouvelles entreprises. Ce dynamisme s’explique en partie par le fait que les barrières à l’entrée sont faibles, tant en termes de qualifications que de qualifications
et l’investissement.

Sante financiere de l’industrie en suspens

Depuis longtemps, les marges bénéficiaires dans l’industrie du nettoyage sont considérées comme faibles, mais elles ont nettement diminué depuis 2009 (apres crise). Cette situation devient très inquiétante pour la santé financière, et même pour la survie même, de nombreux entrepreneurs en nettoyage.

Environ la moitié des entreprises de nettoyage ont vu leur demande de services diminuer et environ 30 % d’entre elles ont dû faire face à des résiliations de contrats et à la réouverture de la concurrence par leurs clients.

Plus d’un quart des entreprises ont dû baisser leurs prix. Pour compenser, ils ont dû augmenter leur productivité et réduire encore plus leurs profits.

Il est clair que la vitalité du secteur du nettoyage dépend dans une large mesure de la santé de l’économie nationale. La crise actuelle a augmenté le nombre de faillites d’entreprises et réduit la création d’entreprises (sans compter les seuls opérateurs).

L’environnement économique peu reluisant signifie également qu’il y a moins de surfaces à nettoyer et que le marché potentiel pour les entreprises de nettoyage a été réduit.

aoaofjosnosbgodbngobow

Les deux piliers de la réforme économique française

Le gouvernement français vient d’annoncer les orientations d’un nouveau code du travail, sa première réforme majeure pour dynamiser l’économie française, en donnant plus de flexibilité aux entreprises pour s’adapter au marché. La deuxième grande réforme souhaitée par le cabinet du président Emmanuel Macron – une refonte de l’Etat français – va suivre.

Les changements apportés au code du travail ont quatre objectifs. Premièrement, les négociations directes entre employeurs et employés dans les petites et moyennes entreprises seraient facilitées en permettant à ces entreprises de négocier avec des représentants élus non mandatés par les syndicats. Deuxièmement, le dialogue social au sein des grandes entreprises serait simplifié par la fusion de comités de travailleurs distincts (pour l’hygiène, la santé, la sécurité, etc.

Negociation collective

Enfin, la négociation collective sur les salaires et l’emploi serait décentralisée du niveau national au niveau sectoriel et/ou de l’entreprise et enfin, les licenciements deviendraient plus faciles et plus prévisibles, en particulier avec l’introduction de niveaux supérieurs et inférieurs sur les indemnités versées par les tribunaux du travail.

La réforme du code du travail s’accompagnera bientôt de réformes des systèmes d’assurance chômage et de formation professionnelle. Dans le premier cas, le gouvernement prendra la relève des syndicats afin d’offrir des prestations de chômage à toutes les catégories de travailleurs, y compris les travailleurs autonomes et ceux qui quittent volontairement leur emploi actuel pour en chercher un nouveau. Le coût de la réforme de l’assurance chômage est toutefois estimé à 3-5 milliards d’euros (3,6-6 milliards de dollars), ce qui pourrait s’avérer difficile à concilier avec les plans budgétaires de 2018, qui prévoient une réduction des dépenses de 20 milliards d’euros.

Réforme du marche du travail

Réforme du marche du travail

Dans l’ensemble, la réforme du marché du travail vise à concilier une plus grande flexibilité pour les entreprises afin d’embaucher et de licencier des travailleurs – ce qui est nécessaire dans une économie où la croissance est stimulée par l’innovation et la destruction créative – avec une plus grande sécurité des revenus et davantage de formation pour les chômeurs. Le marché du travail français souffre actuellement d’un fossé énorme entre les travailleurs qualifiés sous contrat de longue durée et les travailleurs peu qualifiés qui se déplacent constamment entre le chômage et les emplois de courte durée. La réforme du gouvernement vise à combler ce fossé en augmentant la mobilité sociale.

Le deuxième pilier du programme économique de Macron, la réforme de l’État, comporte deux volets principaux: une réorganisation de la politique budgétaire et une refonte du système des dépenses publiques. Ici aussi, la réforme vise à résoudre quatre problèmes majeurs de longue date.

Premièrement, les revenus du capital sont trop lourdement taxés en France par rapport aux autres pays développés, ce qui décourage l’innovation et l’esprit d’entreprise. Deuxièmement, les fonds publics ne sont pas investis de la façon la plus rentable et la plus rentable qui soit pour stimuler la croissance. Troisièmement, la France souffre d’une multiplicité de niveaux administratifs, ce qui engendre des inefficacités et des redondances dans la prestation de services publics. Enfin, la France demeure un pays fortement corporatiste, avec une multiplicité de systèmes de santé, de retraites et de subventions familiales; dans une économie axée sur l’innovation où les individus sont susceptibles de changer d’emploi et de secteur à plusieurs reprises au cours de leur vie, ce maquis bureaucratique devient source d’inefficacité et de risques.

Macron critiqué

Sur le plan financier, Macron a pris deux mesures importantes. Premièrement, du côté des recettes, les revenus du capital seraient imposés à un taux uniforme de 30%, alors qu’avant que le capital ne soit imposé plus que la main-d’œuvre. Deuxièmement, l’impôt sur la fortune prélevé sur les actifs non immobiliers sera éliminé – une mesure destinée à encourager les entrepreneurs et les innovateurs.

Le gouvernement n’ a pas encore pris de décision précise quant à la ligne de conduite à adopter en matière de dépenses, bien que Macron et son équipe examinent de près les réformes entreprises par le Canada et la Suède dans les années 1990. En particulier, le gouvernement peut décider de réduire le nombre de fonctionnaires en supprimant certains niveaux administratifs des administrations régionales et locales et en déléguant certaines tâches administratives à des organismes autonomes. En outre, le gouvernement peut – et doit – fusionner tous les régimes de retraite existants en un seul système (comme il devrait le faire avec les systèmes de sécurité sociale, d’assurance maladie et de allocations familiales). Cela permettrait au gouvernement d’investir dans l’éducation, l’assurance chômage et l’innovation, tout en respectant ses engagements budgétaires européens.

Après des décennies durant lesquelles la France a connu une croissance lente, un chômage élevé, un déclin industriel et des institutions corporatistes rigides qui ont bloqué toutes les tentatives de réforme, un nouvel espoir de changement est apparu. Les décisions prises au cours de l’année à venir nous diront si cet espoir doit être réalisé.

l'economie de la france

La France, Une Opportunité pour les Entreprises Etrangères !

La France représente à la fois un défi et une opportunité pour les entreprises. Il s’agit d’une grande économie moderne, dotée d’une main-d’œuvre hautement qualifiée, d’une base de consommateurs sophistiqués et d’une solide base industrielle d’entreprises prospères réparties dans un large éventail d’industries. La France est également un pays où les politiques protectionnistes se sont révélées très difficiles à éliminer et où le changement se fait lentement au niveau macroéconomique.

Les changements politiques récents pourraient indiquer que la France a reconnu la nécessité d’une nouvelle vision du pays pour l’aider à se propulser dans le futur. En effet, nous avons vu récemment l’étrange vision de la France se lever en tant que gardienne du libre-échange et de la mondialisation alors que les États-Unis cherchent à se replier sur une approche plus isolationniste et protectionniste – une situation étrange d’un point de vue historique.

Il semble bien que la France soit à un carrefour et que seul le temps nous dira quelle route choisir. Entre-temps, la France reste une économie trop grande pour être ignorée. Si vous n’êtes pas en France en ce moment, vous devriez probablement envisager d’entrer sur le marché dans un avenir proche et ce profil pays est conçu pour vous aider à comprendre le paysage culturel que vous trouverez lorsque vous travaillez avec des collègues ou des clients français.

Les Français ont une approche distincte et unique de nombreux aspects de la vie professionnelle et toute personne envisageant de faire des affaires en France serait bien avisée d’étudier certaines des spécificités de la culture d’entreprise française avant de se lancer dans une activité commerciale.

Ce profil de pays donne un aperçu des principaux aspects de la culture d’entreprise française dans un format concis et facile à suivre. Le document contient des informations sur:

  • Contexte de l’entreprise
  • Structures d’entreprise
  • Style de gestion
  • Réunions
  • Travail d’équipe
  • Communication
  • Les femmes d’affaires
  • Top conseils

Regardez la video suivante pour en savoir plus :

Screen Shot 2017-10-11 at 16

Où en est la monétisation des impacts carbone, eau et biodiversité

L’Institut RSE Management a organisé, en partenariat avec la CDC Climat, une rencontre R3 consacrée à la monétisation des impacts carbone, eau et biodiversité.

Programme de la matinée :

  • Les données de reporting RSE doivent devenir des outils de pilotage – L’exemple du carbone et présentation du chantier de place CarbonValue4Business – « pour donner un prix à son carbone » – Par Patrick d’Humières, président de l’Institut RSE Management
  • Le CDP s’impose dans la mesure des émissions de CO2 – Par Nicolas Jandot, chef de projet à l’Institut RSE
  • La mesure de l’eau : Pourquoi ? Comment ? – Par Jean-Baptiste Bayart à Quantis
  • Biodiversité : la mesure progresse, par Guillaume Sainteny, expert Biodiversité
  • Donner un prix au carbone, de l’appel de la Banque Mondiale à la COP 21 : où en est-on et ce qu’il faudrait faire, par Emilie Alberola, Responsable de la Recherche à CDC Climat
  • Echanges avec la salle

Quel est l’objectif de ce projet ? Mettre en ligne un site pédagogique et opérationnel, à destination des entreprises, pour leur apporter les clés de compréhension pour leur démarche de monétarisation des émissions carbone et développer une communauté d’acteurs engagés sur le sujet.

  • Du contenu pédagogique : les outils, les différentes méthodes, bonnes pratiques, fiches pédagogiques…
  • Une expertise : recommandations pratiques et méthodologique

Qui participe ? Ce projet est multi-parties prenantes et les entreprises intéressées sont les bienvenues !

  • Les membres fondateurs et experts : Ils portent le projet et donnent gracieusement de leur temps et de leur connaissance
    • Institut RSE Management, Quantis, Ecovadis, Carbone 4, des Enjeux et des Hommes, Phinest (Belgique)
  • Le comité scientifique : Il apportent gracieusement de leur expertise et guident les autres participants dans la réflexion de fond
    • CDC Climat, Fondation Nicolas Hulot, Compta-Durable, Clausse Fussler, Guillaume Sainteny
  • Les entreprises sponsors : Elles apportent leur signature, leur expérience, leurs bonnes pratiques et une participation de 5000€
    • Gecina, Alstom, Ecovadis…

Quels sont les bénéfices de ce projet ?

  • Valoriser les avancées faites par les entreprises qui ont déjà commencer à se pencher sur la question et en faire profiter le plus grand nombre
  • Exprimer un engagement significatif en facteur de la lutte contre le changement climatique par une initiative économique concrète d’intérêt général
  • Faire avance la connaissance sur l’intégration économique du coût du carbone dans la gestion des entreprises et les investissements publics et privés
  • Créer une communauté de sachants sur le sujet en vue d’opérer un effet de levier dans les discussions et communications en matière de lutte contre le changement climatique
  • Participer à la communication sur l’enjeu carbone, à l’occasion de la COP21 autour de la question centrale du prix du carbone et de la façon de le prendre en compte

Vous souhaitez vous associer au projet ou en savoir plus ? N’hésitez pas à contacter l’equipe– contact@institutrse.com